La couleur d’un store est-elle règlementée en copropriété ?

Pour profiter d’une lumière agréable à l’intérieur d’un appartement, les volets ne sont pas la meilleure solution et il est préférable d’installer des stores. La couleur et le modèle de store est une décision que les copropriétaires prennent lors d’une assemblée générale de copropriété.

Choisir un modèle de store pour un appartement en copropriété

Vous êtes propriétaire d’un logement dans une copropriété et vous aimeriez l’équiper d’un store de balcon pour profiter d’une lumière tamisée quand le rayonnement solaire est important ? Vous pouvez trouver ici le store qui s’adapte parfaitement à la configuration de votre balcon ! Vous devez savoir que si vous n’êtes pas le premier propriétaire à installer un store de balcon, vous aurez peut-être le choix de la couleur si aucune règle n’a été instaurée auparavant en assemblée générale de copropriétaire. En effet, dans une copropriété, il convient de respecter les décisions qui ont été prises en matière de couleur et de configuration.

Respecter la règlementation en vigueur

Si vous choisissez un store conforme aux modèles et couleurs déjà autorisées en assemblée générale, il n’y a aucun problème et vous ne risquez rien. Dans le cas contraire, il faudra impérativement obtenir l’autorisation de l’assemblée générale de la copropriété. L’harmonie prime et il n’est pas possible que chaque occupant opte pour un modèle et une couleur de store différente. La règlementation est la même pour tous même si votre balcon est moins visible. Vous devrez vous conformer à la couleur et à la configuration de store qui a été décidé en assemblée générale.

Choix de la couleur et du modèle

Pour installer des pare-soleils ou des stores dans une copropriété, il faut respecter la règlementation interne mais aussi les règles relatives au Plan Local d’Urbanisme, le PLU duquel la copropriété relève. Dans le cadre d’un projet d’installation de stores qui émane de plusieurs propriétaires, c’est le syndic qui devra se charger de vérifier s’il y a des règles particulières pour votre quartier. Un copropriétaire peut aussi s’en charger. Dans une copropriété, toutes les couleurs de store ne sont pas envisageables et il faut choisir une couleur adaptée au style et à l’architecture de l’immeuble. Par exemple, l’installation de store peut reprendre des couleurs que l’on trouve ailleurs sur la façade. Si vous êtes le premier à installer un store sur le balcon, demandez au syndic de l’immeuble de vous indiquer la couleur à respecter, il est possible que le modèle puisse être différent.

Quelles solutions pour se protéger du vis à vis ?
Des astuces pour déjaunir son mobilier de jardin en plastique